Sections

Les dons affluent pour un chat happé intentionnellement


Publié le 1 mai 2017

Le chat a subi d'importantes blessures à la mâchoire.

©Photo tirée de Facebook

CRUAUTÉ. Un chat, qui aurait été happé intentionnellement par un taxi cette fin de semaine à Saint-Jérôme, a suscité la sympathie de plusieurs personnes.  

Menée par Katty Brisson, la campagne de financement avait récolté près de 10 000 $ lundi matin, alors que l'objectif était de 5000 $. Ce montant, qui a été amassé en partie sur le site GoFundMe, servira à payer les frais de vétérinaire qui pourraient s'élever à environ 4500 $, notamment pour réparer la mâchoire de l'animal.

«Nous sommes très surpris de la réponse des gens et dépassés par l'ampleur qu’a prise cette nouvelle. Il y a eu plusieurs partages de l’information sur les réseaux sociaux et une vidéo a été faite. Ça s'est répandu comme une traînée de poudre. Tout le monde s'est mobilisé puisque c'est un geste gratuit», a constaté Mme Brisson de l'organisme Sauvez deux vies, adoptez un poilu.

Celle-ci a été appelée par une femme qui a vu l'accident dans la nuit de vendredi à samedi afin de prendre en charge le félin qui a été rebaptisé Jérôme. Selon ce témoin, un chauffeur de taxi, qui circulait sur la rue Sainte-Marguerite entre les rues Saint-Georges et Fournier dans le centre-ville, a délibérément foncé sur le pauvre animal.

«Je n'arrive pas à comprendre pourquoi une personne fait ça. Si tu n'aimes pas les animaux, c'est correct, mais ce n'est pas une raison pour les tuer», a déploré Mme Brisson. «Le pire animal, c'est l'humain», a-t-elle ajouté.

La protectrice des animaux cherche à prendre contact avec un homme qui a été témoin de l'accident. «Cet homme aurait dit qu'un événement comme celui-là n'est pas nouveau, que ça arrivait souvent».

Le chat en adoption

La propriétaire de l'animal qui s'appelait à l'origine Gribouille a été retrouvée. Toutefois, entre temps, elle a adopté un autre chat et affirme qu'elle ne peut pas avoir un deuxième félin chez elle.

Jérôme, qui restera quelque temps chez le vétérinaire, sera donc donné en adoption. Le nouveau propriétaire devra être patient puisque la convalescence risque d'être longue pour ce chat qui devra s'alimenter par un tube gastrique pour quelques semaines.

Gageons qu'avec le soutien qu'il a reçu de la population, le félin n'aura pas trop de difficulté à se trouver un nouveau maître !