Sections

Saint-Jérôme sera au cinéma en 2018!

Publié le 7 août 2017

Sur la photo de gauche à droite : Marie-Josée Pilon, commissaire au Bureau du cinéma des Laurentides, Marc Bourcier, député de Saint-Jérôme, Gilles Robert, conseiller municipal et maire suppléant et André Marion, conseiller municipal.

©Gracieuseté.

SAINT-JÉRÔME. La Ville de Saint-Jérôme a accueilli l’équipe de tournage du film Pauvre Georges !   les 4 et 5 août derniers. Il s’agit d’une coproduction France-Belgique-Québec et une réalisation de Forum Films, réalisée par Claire Devers. La sortie du film dans les cinémas est prévue pour 2018.

Dans ce film, Saint-Jérôme fait partie de l’histoire. Les péripéties de Georges, professeur de français dans un collège de Montréal, se déroulent entre autres dans la ville, alors qu’il rencontre Zack, un adolescent déscolarisé.  « Nous sommes extrêmement fiers de voir l’engouement des réalisateurs envers la Ville de Saint-Jérôme. L’hiver dernier, nous accueillions Paramount Pictures, cet été, Forum Films et la réalisatrice Claire Devers. Saint-Jérôme est une magnifique ville qui a beaucoup à donner. Nous sommes heureux de la voir briller à l’écran », a déclaré le maire suppléant, Gilles Robert. De son côté Marie-Josée Pilon, commissaire au BCTL a souligné : « Les tournages dans la région génèrent une belle visibilité, mais aussi des retombées économiques importantes pour la région. Le Bureau du cinéma et de la télévision des Laurentides (BCTL) a pour mission de promouvoir le territoire des Laurentides et de faciliter l’accueil des équipes de tournage. Depuis sa création en 1997, le Bureau a été associé à plus de 465 tournages, lesquels ont généré des retombées économiques évaluées à plus de 100 millions de dollars localement.» (F. L. G.)

Le film Pauvre Georges ! réunit des acteurs français et québécois : Grégory Gadebois (Georges), Noah Parker (Zack), Monia Chokri, Pascale Arbillot, Mylène Mackay, Anne-Marie Cadieux, Patrice Robitaille, Stéphane De Groodt, François Létourneau, Paul Doucet, Élise Guilbault, Patrick Drolet et Sébastien Ricard.