On se prépare pour Vélo à notre santé


Publié le 13 juin 2017

Dans l'ordre habituel: Robert Charland, Germain Leclair, Josée Harris, Chantale Fortin, Julie Coudé, Stéphane Maher et Isabelle Ducharme.

©TC Media - Élaine Nicol

SAINT-JÉRÔME. Vélo à notre santé (VANS) fêtera ses 18 ans sur le Parc linéaire Le P'tit Train du Nord, le dimanche 10 septembre prochain. L'objectif de cette activité de financement pour la Fondation de l'Hôpital régional de Saint-Jérôme est de 150 000$.

Julie Coudé, du département d'imagerie médicale accompagnée de Germain Leclair. À 86 ans, il pédalera encore cette année pour la Fondation. Proclamé Champion de la commandite, ce dernier a déjà remporté 11 trophées attribués à la personne ayant amassé individuellement le plus de dons.
TC Media - Élaine Nicol

C'est le mardi 13 juin, à la Vieille-Gare de Saint-Jérôme, que s'est tenu le lancement officiel de cette activité de vélo au profit de la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme en présence, notamment de commanditaires et partenaires de l'activité VANS, et le maire de Saint-Jérôme. Notez que depuis 2000, ce sont  2 871 709$ qui ont été amassés pour les gens soignés ici.

«En donnant, vous permettez aux familles d'être soignées ici, proches des leurs.»

Julie Coudé

Le 10 septembre

Le 10 septembre, plusieurs choix de parcours seront offerts pour cette activité à faire en famille ou entre collègue, que ce soit pour une Balade santé de 25 ou 50 km, un Défi distance et dons de 70 ou 107 km et enfin, le  Grand Défi de 200 km sur deux jours. Par ailleurs, toutes les gares entre Labelle et Saint-Jérôme seront animées et offriront des collations aux cyclistes. Notez que de nombreux travaux ont été et seront exécutés d'ici le mois de septembre sur Le P'tit Train du Nord, dont  61 sections restaurées tel qu’annoncé par Jean-Sébastien Thibault, directeur général de la Corporation du parc linéaire. En outre, les cyclistes qui ont amassé 350$ recevront le maillot cycliste exclusif  18e édition, un maillot à bulles!

Des dons précieux

Durant le lancement, Julie Coudé, du département d'imagerie médicale de l'hôpital régional a rappelé l'importance de donner localement: «En donnant localement à votre hôpital vous soutenez le développement des spécialités, offrez plus de plateaux techniques, permettez l'installation d’un nouveau scanneur, vous contribuez à l'établissement de professionnels de la santé et ça nous permet aussi d'offrir des soins innovateurs», a-t-elle souligné. L'an dernier Vélo à notre santé a permis l'achat d'équipements pour le bloc opératoire et les soins intensifs.

Pour s'inscrire au www.veloanotresante.com