Sections

Succès pour les ateliers Enviro-jeunesse!


Publié le 26 septembre 2017

Les journées Enviro-jeunesse ont accueilli de nombreuses familles de Prévost.

©gracieuseté

PRÉVOST. Plus de 225 personnes ont participé aux activités familiales par le biais de quatre activités thématiques gratuites organisées par le Service de l'environnement de la Ville de Prévost. Des jeunes âgés entre 3 et 14 ans et leur famille se sont initiés à la pêche, au monde des abeilles, aux papillons et à la forêt.

«Notre objectif était de mettre sur pied une programmation qui touchait différents aspects de l’environnement pour rapprocher les jeunes et moins jeunes de la nature», a expliqué Frédérick Marceau, directeur adjoint au Service de l’urbanisme, environnement et développement durable.

Les participants ont pu non seulement se rapprocher de la nature, mais acquérir des connaissances intéressantes dans chaque atelier.

En collaboration avec l’Association des pêcheurs du Lac René qui a obtenu le soutien de la Fondation de la faune du Québec, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) et de Canadian Tire, la Ville de Prévost s’est jointe à eux pour la toute première activité Enviro-jeunesse, Pêche en herbe. Sur les abords du Lac René, les jeunes et leur famille ont pu apprendre le maniement d’une canne à pêche, hameçonner leur vers et pêcher. Les participants ont d’ailleurs obtenu un permis de pêche qui sera valide jusqu’à leurs 18 ans.

Quelques semaines plus tard s’est tenu l’atelier Le fabuleux monde des abeilles. Grâce à Miel de la garde, une entreprise apicole prévostoise, les participants ont visité un véritable rucher, découvert le monde des abeilles et des pollinisateurs en plus de fabriquer et de repartir avec leur propre nichoir à insectes.

Mi-juillet, l’heure était à la Grande chasse aux papillons, une activité animée par le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE) qui initiait les jeunes et leur parent aux spécimens vivants que l’on retrouve en nature.

Cette programmation estivale s’est conclue par les Coureurs des bois, une activité qui était animée par la Coopérative de solidarité des forêts et des gens et qui faisait vivre les plaisirs de la vie en forêt aux jeunes et moins jeunes; plantes forestières comestibles, allumage de feux par friction et légendes autour du feu étaient au rendez-vous.