Pédaler pour permettre à des enfants malades de rêver


Publié le 17 mai 2017

Les membres du comité organisateur et les responsables de la Ville de Mirabel lors de la conférence du 16 mai.

©gracieuseté

MIRABEL.La 11e édition du 48 heures vélo Make-A-Wish/Fais-Un-Vœu Québec aura lieu du 15 au 17 septembre prochains sur le circuit ICAR à l'aéroport de Montréal-Mirabel. Le 48 heures vélo figure parmi les événements d’envergure en cyclisme au Québec.

Après s’être déroulé pendant 10 ans au parc Jean-Drapeau, sur le circuit Gilles-Villeneuve, l’événement déménage cette année à Mirabel, un endroit reconnu pour ces grands espaces. «L'événement a connu une énorme croissance à travers les années. En 2007, nous comptions 98 participants et l'année dernière, nous avions plus de 1600 cyclistes sur le site», a souligné Pierre Thériault fondateur et producteur exécutif de l'activité. «Nous avions définitivement besoin de plus d’espace!», a-t-il lancé.

Les organisateurs souhaitent attirer de nouvelles équipes lors de cette première édition à Mirabel. «Nous avons pour objectifs d'accueillir 1500 participants et amasser 1,5 M$», a ajouté l'Hippolytois M. Thériault. L'an passé, l'activité de levée de fonds a permis de récolter près de 2 M$ pour la réalisation de vœux d'enfants dont la santé est gravement menacée.

Plus de 9 M$

Depuis ses débuts, le 48 heures vélo a permis de récolter plus de 9 400 000 $ grâce au soutien de milliers de participants, de donateurs, de commanditaires et de bénévoles. Axé sur la mobilisation, l’esprit d’équipe et le dépassement de soi, l’événement attire autant les entreprises que les particuliers, qu’ils soient rouleurs occasionnels ou passionnés de vélo. Une équipe est composée de six participants et doit toujours compter au moins un rouleur sur la piste pendant toute la durée de l’événement.

«Aéroports de Montréal est heureuse d’accueillir cette activité à Mirabel. Nous sommes également fiers de favoriser la participation de nos employés à cette activité au sein des équipes d’ADMirables! Tout au long de ce nouveau parcours, les participants pourront voir le dynamisme du parc aéronautique et industriel tout en contribuant à la réalisation des vœux d’enfants», a déclaré Philippe Rainville, président-directeur général d’Aéroports de Montréal qui participera de nouveau à l’activité cette année.

Le bureau québécois est affilié à Make-A-Wish Canada et fait également partie de Make-A-Wish International, l’organisme à but non lucratif le plus important au monde en matière de réalisation de vœux d’enfants. Présent dans près de 50 pays, Make-A-Wish a réalisé plus de 415 000 vœux depuis sa création en 1980.