Deux conseillers fondent le parti Mouvement citoyen Mirabel

Mathieu Ste-Marie mathieu.ste-marie@tc.tc
Publié le 23 novembre 2016

David Marra-Hurtubise et Pierre-Paul Meloche ont lancé leur nouveau parti, mardi soir, devant plusieurs sympathisants.

©Photo: TC Media-Mathieu Ste-Marie

POLITIQUE. Les conseillers municipaux de Mirabel, Pierre-Paul Meloche et David Marra-Hurtubise, s'unissent pour former un nouveau parti politique qui «favorisera la participation citoyenne».

En avril dernier, M.Meloche a quitté le parti du maire Jean Bouchard, Action Mirabel, pour siéger comme conseiller indépendant. Quelques mois plus tard, après plusieurs discussions avec le conseiller indépendant Marra-Hurtubise, il a décidé de fonder le parti Mouvement citoyen Mirabel qui a été enregistré auprès du Directeur général des élections du Québec le 7 octobre dernier.

«Il y a possibilité de faire plus à Mirabel. Je vois une façon différente de travailler avec le citoyen. La priorité pour moi, c'est le citoyen et le développement de notre ville, a affirmé M.Meloche devant plusieurs sympathisants réunis pour le lancement du parti, mardi soir. On ne partage pas les mêmes idées, monsieur Bouchard et moi. J'aimerais qu'il y ait plus de communication avec la population», poursuit l'homme qui occupe le poste d'attaché politique du député bloquiste Simon Marcil. 

Conseiller municipal depuis 12 ans à Mirabel, M.Meloche ne s'identifiait plus au parti Action Mirabel qui ne correspondait pas à ses valeurs.

«Pour moi, l'essentiel est d'alimenter le dialogue avec le citoyen afin de rejoindre leur préoccupation».

Depuis son élection en 2013, il a pu apprécier le travail du conseiller Marra-Hurtubise avec qui il a voulu faire équipe.

«J'ai découvert le sérieux, l'ardeur et le professionnalisme avec lesquels il assume ses fonctions de conseiller depuis son assermentation. Il a su rapidement prendre sa place et défendre les idées auxquels il croit», explique le chef de Mouvement citoyen Mirabel.
 
Un gars d'équipe

Élu pour la première fois comme conseiller indépendant il y a trois ans. M.Marra-Hurtubise a choisi d'intégrer ce nouveau parti.

«Être indépendant, c'est une force, mais ça peut être aussi difficile parce qu'on est les seuls à s'opposer, à suggérer ou à défendre certains dossiers. Donc, ça a ces limites», a indiqué le père d'une famille reconstituée de cinq enfants.
Diplômé d'ingénierie à l'Université de Sherbrooke, le jeune a hâte de pouvoir travailler avec une équipe.

«J'ai toujours été un gars d'équipe et j'ai toujours eu envie d'être entouré de collègues avec qui partager des sujets passionnants et qui se mobilisent autour des enjeux prioritaires», a raconté le trentenaire qui est à l'emploi de S3R, une firme d'experts-conseils en réduction des coûts liés à la gestion des matières résiduelles. 
Celui qui s'est lancé en politique pour contribuer à la qualité de la de ses concitoyens estime que Pierre-Paul Meloche est le meilleur ambassadeur de la Ville pour défendre les dossiers.

«Pour moi, Pierre-Paul s'avère l'homme de la situation. C'est quelqu'un d'expérience, travaillant, critique, rigoureux et qui est ouvert aux idées nouvelles. Nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes ambitions».  

Une équipe complète
 
M.Meloche briguera la mairie en novembre 2017 alors que M.Marra-Hurtubise tentera de se faire réélire dans le district 3. Le parti comptera une équipe complète de huit candidats, dont certains ont déjà été choisis, lors des prochaines élections municipales.

«Nous allons faire connaître nos candidats au début de l'année et nous allons annoncer notre programme au fur et à mesure», a affirmé M.Meloche.

Des rencontres de consultation auprès des citoyens ont eu lieu dans les dernières semaines afin de recueillir leurs opinions.  

«David et moi souhaitons une alternative à la politique traditionnelle. Nous voulons élever le débat d'idées afin que Mirabel en sorte gagnante», termine le chef.