Prévost pourrait avoir son McDonald's


Publié le 14 avril 2017

Après une SAQ, un restaurant Mcdonald's pourrait être construit à Prévost.

©Photo: Facebook

PROJET. De nouveaux commerces pourraient voir le jour cette année au coin des rues Curé-Labelle et Mozart à Prévost.

Développement APL souhaite construire les commerces sur ce terrain acquis il y a trois ans.
Photo: Google map

Le promoteur du projet Développement APL, qui possède le terrain depuis trois ans, compte y installer un restaurant McDonald's et une station-service. Ensuite, dans la deuxième phase, il y aurait une pharmacie, un lave-auto et différents services professionnels.
Ce projet représente un investissement de 5 M$ et créera une centaine d'emplois.

«Nous désirons offrir plus de services à la population et mettre en valeur le secteur. Ce sera une offre complémentaire qui aidera le développement économique de la Ville», explique Martin Chénard, vice-président développement de Développement APL.

Au terme de l'assemblée municipale lundi, le maire Germain Richer s'est dit favorable au projet. «C'est de l'argent neuf dans les coffres de la Ville», a noté celui qui espère toutefois que des bornes de recharge pour les véhicules électriques seront installées.

Le conseil municipal a voté un avis de motion amendant le règlement de zonage sur ce terrain situé près du Jardissimo et du Centre de Rénovation Patrick Morin. Sans cette modification de zonage, il ne pourrait y avoir de station-service, explique M. Chénard qui ajoute que sans ce poste d'essence, il n'y aurait pas de restaurant.

Si tout va bien, la construction des deux premiers commerces devrait débuter l'automne prochain.

Un projet avorté

Toutefois, rien n'assure que le projet se réalisera. Il y a deux ans, le promoteur a voulu accueillir un marché d'alimentation sur ce terrain, mais quatre commerçants ont bloqué l'initiative, rapporte Pierre Bouchard, le consultant en communication engagé par Développement APL. 

Ces gens d'affaires, dont le commerce est situé à proximité du terrain du promoteur, ont signé un registre afin de faire avorter la construction de ce commerce, déplore-t-il.

«Comment se fait-il que quatre personnes puissent bloquer un projet qui aura d'importantes retombées économiques et qui créera plusieurs emplois», dénonce M. Bouchard. Celui-ci croit que ces commerçants ont agi ainsi pour protéger leurs intérêts personnels.

Campagne d'informations

Cette fois, le promoteur veut prendre le temps d'informer les résidents et de les convaincre du bien-fondé de ce projet. Lors du conseil municipal, M. Bouchard distribuait des dépliants qui expliquaient sommairement le projet.

Sur Facebook, on mentionne que le projet sera respectueux de l'environnement. Des arbres seront plantés, les conteneurs à déchets seront enfouis dans le sol, le lave-auto recyclera et réutilisera l'eau et les zones de circulation seront situées loin de la piste cyclable, note-t-on.

À noter qu’une consultation publique sur ce projet aura lieu le 1er mai prochain.