Des milliers de dollars pour des projets voués aux jeunes

Mathieu Ste-Marie mathieu.ste-marie@tc.tc
Publié le 6 mars 2016

L'École primaire des Falaises à Prévost a un projet de cour d'école comestible.

©gracieuseté

COMMUNAUTAIRE. Des initiatives jeunesse de la région ont reçu plusieurs milliers de dollars dans le cadre du programme Présents pour les jeunes de la Banque Nationale.

C'est le cas du Centre de prévention suicide Le Faubourg qui s'est vu remettre une somme de 7 000 $ dédié à la formation de sentinelles dans les écoles. Ce projet a vu le jour en 2015 et se poursuivra cette année. «Nous formons des adultes afin qu'ils puissent être capables d'identifier les signes de détresse chez les jeunes et qu'ils puissent les guider vers la bonne ressource», raconte Amélie Gauthier, directrice générale du Centre.   L'organisme souhaite offrir au moins sept formations Sentinelles gratuites d'une durée de sept heures pour huit à douze personnes.
«Selon le gouvernement, il s'agit d'une des dix solutions les plus prospères pour la prévention du suicide», affirme Mme Gauthier. 
De son côté, Gymno Laurentides à Saint-Jérôme a reçu 7 000 $ pour la mise sur pied d'un camp de jour adapté pour les jeunes atteints du trouble du spectre de l'autisme de trouble de langage ou de trouble moteur. Ce camp de jour aura pour but de briser l'isolement social estival et veillera à l'épanouissement des jeunes. «Nous voulons valoriser l'effort. Les jeunes ne seront pas en compétition», affirme Shawn Burr, coordonnateur chez Gymno Laurentides, qui rapporte que cette initiative était très demandée par les parents. Ce camp de jour de sept semaines se déroulera à l'école primaire de l'Horizon-Soleil.    

Une cour d'école comestible
À Prévost, l'École primaire des Falaises a accepté un montant de 9000 $ pour le projet de la cour d'école comestible. «Les enfants seront initiés à la conception du potager, la plantation et la mise en marché de ces produits locaux», souligne la directrice de l'école, Carole Lord.
L'école devra acheter de la terre, du paillis et du compost pour préparer le terrain ainsi que de l'équipement. «Nous espérons avoir 13 petits jardins, soit un pour chaque groupe-classe», affirme Mme Lord.  
L'Académie des arts Trouve ta voie à Saint-Jérôme a reçu une somme de 2 000$ afin de former un groupe avec des jeunes de l'Académie souffrant d'une déficience intellectuelle, physique, un trouble du spectre de l'autisme ou un déficit de l'attention avec hyperactivité. Ce groupe, composé de musiciens, chanteurs, animateurs et danseurs, fera une tournée des écoles offrant des classes spécialisées et des spectacles-conférences.
Plusieurs artistes et musiciens expérimentés accompagneront les jeunes sur scène et leur donneront des formations au cours des mois qui précéderont la tournée.