Sections

«Le harcèlement sexuel est inacceptable» - Denis Harrisson

Rentrée universitaire


Publié le 7 septembre 2017

L’UQO campus de Saint-Jérôme accueillera 2517 étudiants à l'automne 2017.

©TC Media - archives

ÉDUCATION. En cette période de rentrée scolaire, l’Université du Québec en Outaouais (UQO) comprenant le campus de Saint-Jérôme mise sur la prévention des violences sexuelles sur ses campus.

Le recteur de l'UQO, Denis Harrisson
TC Media - Yannick Boursier

La direction de l'UQO a pris les mesures nécessaires, soit des activités sociales et d’intégration afin d’assurer une expérience positive et enrichissante pour toute la population étudiante. Soucieuse de prévenir tout incident lié aux violences sexuelles sur ses campus, la direction a effectué plusieurs interventions au cours de la dernière année par l’entremise de son Comité consultatif pour une université sans violences sexuelles (CCUSVS). Ainsi, plusieurs activités de formation et de sensibilisation ont été offertes au personnel des Services aux étudiants ainsi qu’aux leaders étudiants.

«La question des violences à caractère sexuel nous interpelle et nécessite de notre part des interventions fermes et ciblées, a affirmé le recteur de l’UQO, Denis Harrisson. Je l’ai déjà dit, et je le répète haut et fort : le harcèlement sexuel dans ses diverses manifestations est inacceptable. Cet engagement se doit d’être partagé par tout le personnel de notre établissement ainsi que par les étudiants, car nous sommes tous concernés par cette question préoccupante et problématique et nous avons tous un rôle à jouer pour enrayer toute forme de violence à caractère sexuel dans nos campus.»

À cet effet, la direction des Services aux étudiants a tenu, le 14 août, un atelier sur les responsabilités qui incombent aux organisateurs d’évènements étudiants dans le cadre de la rentrée. La sensibilisation et la formation se poursuivront au cours des prochains jours, notamment par l’entremise de kiosques d’information et de messages diffusés sur les différents outils de communication de l’UQO.

De plus, le CCUSVS composé de 25 membres issus de la communauté universitaire poursuivra ses travaux cet automne.

Demandes d’admission

L’UQO compte 7 229 étudiants, dont 2 517 à Saint-Jérôme. Ces chiffres sont préliminaires puisque la période d'inscription est ouverte jusqu'au 12 septembre. Le service du registraire observe un nombre record de demandes d'admission pour le trimestre d'automne 2017 et d'offres d'admission pour les étudiants étrangers.