Sections

Signature d’une entente d’aide mutuelle

Services de sécurité incendie


Publié le 28 septembre 2017

Les maires des municipalités et ville concernées ont procédé à la signature de l’entente le 19 septembre. De gauche à droite, Germain Richer, maire de Prévost, Louise Gallant, mairesse de Sainte-Sophie et Bruno Laroche, maire de Saint-Hippolyte.

©gracieuseté

NOUVEAUTÉ. Une entente intermunicipale d’aide mutuelle a été conclue, le 19 septembre entre les Services de sécurité incendie de Saint-Hippolyte, Sainte-Sophie et Prévost. Permettant de réduire significativement les coûts associés aux appels d’entraide, cette entente vise à assurer l’assistance systématique par catégorie de bâtiments, libérer des effectifs, en plus de favoriser l’harmonisation des pratiques entre les trois services.

Afin de respecter le schéma de couverture de risques incendie de la MRC de La Rivière-du-Nord, qui impose un ratio de huit pompiers sur un appel et de deux camions autopompes-citernes, chaque service de sécurité incendie devait faire régulièrement appel aux casernes voisines, ce qui engendrait d’importantes sommes annuellement. Avec la nouvelle entente, dès qu’un incendie de bâtiment résidentiel sera signalé, une équipe supplémentaire provenant d’une autre municipalité sera automatiquement déployée avec un camion autopompe-citerne et quatre pompiers. Pour les incendies touchant des bâtiments commerciaux, ce sont les effectifs des deux autres municipalités ou ville qui seront alors déployés, totalisant huit pompiers et deux autopompes supplémentaires.

«Outre les économies importantes et le renforcement de la sécurité des citoyens et de nos pompiers, ces nouvelles dispositions assureront le personnel nécessaire à notre nouveau programme des pompiers premiers répondants. De plus, les résidents du secteur du chemin du lac Bertrand verront leur prime d’assurance diminuer, puisque la caserne 2 de Sainte-Sophie est située à moins de 8 km du secteur», a fait valoir Bruno Laroche, maire de Saint-Hippolyte.

Germain Richer, maire de Prévost, a également manifesté une grande satisfaction dans cette approche de collaboration. «Le conseil municipal valorise les efforts de coordination entre nos municipalités. La démarche proposée et entérinée par le conseil est un plus pour la sécurité autant pour les citoyens que le personnel en sécurité incendie et valorise une meilleure protection sur les sites d’incendie.»

La mairesse de Sainte-Sophie, Louise Gallant, a souligné les bénéfices de ce partenariat. «Cette nouvelle entente rehaussera le niveau de protection des citoyens, et ce, à moindre coût lors d’une demande d’assistance. De plus, les procédures et les méthodes de travail seront harmonisées entre les services d’incendie ayant pour effet d’accroître la sécurité de nos pompiers et l’efficacité sur les lieux de l’intervention.»

L’entente intermunicipale entrera en vigueur le 2 octobre et d’ici là, les trois services de sécurité incendie mettront en place le nouveau protocole sur leur territoire et auprès des centrales 911.