Sections

Un premier pôle national d'expertise

Formation sur les technologies des véhicules électrique


Publié le 12 septembre 2017

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, Danielle Leblanc, directrice du CFTR, Benoît Morin, vice-président de la compagnie électrique Lion, Jean Bouchard, maire de Mirabel entourent Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme, Jean-Pierre Joubert, président de la CSRDN et Guylaine Desroches, directrice générale de la CSRDN qui signent l'attente de partenariat.

©TC Media – Carole-Anne Jacques

NOUVEAUTÉ. Le Centre de formation du transport routier (CFTR) de Saint-Jérôme de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) offrira un nouveau volet au programme Mécanique de véhicules lourds routiers portant sur la Mécanique d'autobus et de véhicules électriques.

Un partenariat a également été convenu avec le Cégep de Saint-Jérôme ce qui permettra aux étudiants de l'attestation d'études collégiales (AEC) en technologies des véhicules électriques de suivre leur formation au CFTR.

Ces annonces consolident du même coup le premier pôle national d'expertise en formation sur les technologies des véhicules électriques.

«Le CFTR offrira dès la saison hiver 2018 le volet Mécanique d'autobus et de véhicules électriques dans de nouvelles installations à Mirabel. Avec l'arrivée de ce programme, le CFTR propose dorénavant à l'industrie du transport de personnes et de marchandises des diplômés pouvant œuvrer tant au niveau de la conduite que de la mécanique. La mécanique du véhicule électrique préparera la main-d'œuvre à faire face à la nouvelle réalité économique du Québec associée à l'électrification des transports. À cette offre de service globale unique au Québec s'ajoute l'entente avec le Cégep de Saint-Jérôme qui positionne notre pôle de formation sur la scène provinciale», a mentionné Danielle Leblanc, directrice du CFTR.

«Unique en Amérique du Nord, l'AEC en technologies des véhicules électriques constitue l'une des premières initiatives en formation technique dans le cadre du Plan d'action gouvernemental en électrification des transports, a souligné Nadine Le Gal. Cette formation permet aux adultes issus des domaines de l'électrotechnique et de la fabrication mécanique de développer de nouvelles compétences en véhicules électriques.»

Les maires de Mirabel et Saint-Jérôme, Jean Bouchard et Stéphane Maher, s'entendent pour dire que l'industrie du transport pourrait permettre à la région de devenir un pôle économique majeur.

«Nous sommes fiers de contribuer à la formation de main-d'œuvre qualifiée et recherchée dans l'industrie nationale du transport routier, du transport de personnes et de la mécanique», a indiqué le président de la CSRDN, Jean-Pierre Joubert.