Sections

Cinq arrestations dans le centre-ville

Trafic de stupéfiants

Publié le 13 juillet 2017

:Les policiers de Saint-Jérôme ont arrêté cinq personnes en lien avec le trafic de stupéfiants.

©(Photo: TC Media – Archives)

SAINT-JÉRÔME. Une opération policière en matière de trafic de stupéfiants a eu lieu le 12 juillet, vers 11h30, à deux adresses près du centre-ville de Saint-Jérôme.

C’est à la suite d’informations reçues du public qu’une enquête criminelle a été entreprise en rapport avec la vente de stupéfiants dans le centre-ville de Saint-Jérôme.

Une équipe de policiers et enquêteurs ont procédé à une première perquisition au 325, rue Brière à Saint-Jérôme et la seconde dans un logement du 320, rue Saint-Georges à Saint-Jérôme. «Au cours de cette enquête, nous avons procédé à l’arrestation de cinq personnes qui font l'objet d'une enquête depuis quelques semaines. Les suspects effectuaient le trafic de stupéfiants à la vue des citoyens sur les trottoirs de la rue Saint-Georges. Il s’agissait d’un lieu de prédilection pour l’achat de stupéfiants pour les consommateurs», souligne Robin Pouliot du Service de police de Saint-Jérôme.

Arrestation et comparution

Les policiers ont procédé à l’arrestation de Jason Hurley (38 ans de Saint-Jérôme et 2 chefs d’accusation), Sylvain Plouffe (43 ans de Saint-Jérôme et 8 chefs d’accusation) et Patrice Fortin (58 ans de Saint-Jérôme et 5 chefs d’accusation). Ceux-ci ont comparu au palais de justice de Saint-Jérôme dans l’après-midi du jeudi 13 juillet sous plusieurs chefs d’accusation en lien avec la drogue.

Deux autres personnes ont été arrêtées (un homme de 36 ans de Saint-Jérôme et une femme de 29 ans de Saint-Jérôme). Ces derniers ont été libérés avec promesse à comparaître au cours des prochaines semaines.

Dans cette opération, les policiers ont saisi différentes catégories de stupéfiants qui pourraient être des méthamphétamines, du cannabis, du haschisch et possession d’une arme dans un dessein dangereux.

Surveillance accrue au centre-ville

:«Le Service de police de la ville de Saint-Jérôme met beaucoup d’efforts et de ressources pour enrayer le trafic de stupéfiants lorsqu’elle touche directement la vente dans le centre-ville. Durant la période estivale, les policiers effectueront de la surveillance accrue dans le centre-ville de Saint-Jérôme en rapport avec la vente de stupéfiants. Les endroits ciblés seront le parc Labelle, la promenade, la gare intermodale ainsi que la place des spectacles», a ajouté l'agent Pouliot.

Le Service de police invite les citoyens à transmettre, de façon anonyme et confidentielle, toute information en rapport avec le trafic de stupéfiants. Les informations peuvent être transmises au département des enquêtes criminelles en communiquant au 450 432-3000, poste 2259. (F.P.)