Bien connaître le prix réel des aliments

Publié le 22 janvier 2016

©TC Media - Élaine Nicol

CONSOMMATION. Dans ses conférences, Sylvie Perron, de l'Association coopérative de l'économie familiale (ACEF), donne plusieurs trucs pour être un consommateur habile à l'épicerie.

Selon elle, les gens ont beaucoup à gagner à connaître le prix des aliments. «Les commerces mettent de gros signes de spéciaux, mais ce n'est pas nécessairement les vrais spéciaux», remarque-t-elle. Toutefois, même si les gens connaissent le prix réel, celui-ci peut souvent être trompeur. «Dans les dernières années, les commerçants ont diminué le volume des contenus pour ne pas charger la hausse du coût des produits aux clients. Par exemple, le 750 ml de yogourt est passé à 650 ml. Le fromage 450 g est passé à 400 g. À partir de 2012, ils ont conservé le même prix et réduit les quantités. Aujourd'hui, c'est rendu qu'en plus de réduire les quantités, ils ont augmenté les prix», indique Mme Perron.

Toujours plus cher


Comme coordonnatrice à l'ACEF, Mme Perron rencontre plusieurs personnes qui sont obligées de payer leur épicerie avec leur carte de crédit. «Quand tu n'as plus d'argent, tu utilises ta carte de crédit et à un moment donné tu n’as plus d'argent pour la payer», constate-t-elle.


En plus de la hausse du coût du panier d'épicerie, le coût de la vie n'en finit plus d'augmenter, ce qui place plusieurs personnes dans une situation précaire, ajoute-t-elle. «Les revenus n'augmentent pas contrairement aux tarifs. Ce n'est pas juste le panier d'épicerie qui augmente, il y a les loyers, l'électricité. Les gens ont énormément de difficulté. Après avoir payé ton loyer et ton électricité, il n'en reste pas beaucoup pour manger, et en plus ça coûte plus cher. Les gens sont découragés, il n'y arrive plus malgré leur effort», termine-t-elle.  


Trucs pour économiser
-Faire l’inventaire de votre garde-manger, réfrigérateur et congélateur avant d’aller à l’épicerie
-Planifiez les repas de la semaine à partir des spéciaux
-Établir une liste d’achat précise
-Planifiez un montant à dépenser               
-Cuisinez vous-même plutôt que d’acheter tout fait
-Mangez avant d’aller faire l’épicerie
-Allez-y seule (pas d’enfant ni de conjoint !)
-Congelez pour éviter de perdre la nourriture
-Faites l’épicerie aux 15 jours
-Préparez des lunchs
-Évitez le plus possible les allées centrales
-Évitez le dépanneur
(Source: ACEF)

En manchette

Relais pour la vie: objectif dépassé

SAINT-JÉRÔME. Avec 154 668$, cette treizième édition du Relais pour la vie à Saint Jérôme a été une réussite. Le tout nouveau président d'honneur, le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, ainsi que le comité organisateur souhaitaient en effet amasser 150 000$.

Bien connaître le prix réel des aliments

Publié le 22 janvier 2016

©TC Media - Élaine Nicol


CONSOMMATION. Dans ses conférences, Sylvie Perron, de l'Association coopérative de l'économie familiale (ACEF), donne plusieurs trucs pour être un consommateur habile à l'épicerie.

Selon elle, les gens ont beaucoup à gagner à connaître le prix des aliments. «Les commerces mettent de gros signes de spéciaux, mais ce n'est pas nécessairement les vrais spéciaux», remarque-t-elle. Toutefois, même si les gens connaissent le prix réel, celui-ci peut souvent être trompeur. «Dans les dernières années, les commerçants ont diminué le volume des contenus pour ne pas charger la hausse du coût des produits aux clients. Par exemple, le 750 ml de yogourt est passé à 650 ml. Le fromage 450 g est passé à 400 g. À partir de 2012, ils ont conservé le même prix et réduit les quantités. Aujourd'hui, c'est rendu qu'en plus de réduire les quantités, ils ont augmenté les prix», indique Mme Perron.

Toujours plus cher


Comme coordonnatrice à l'ACEF, Mme Perron rencontre plusieurs personnes qui sont obligées de payer leur épicerie avec leur carte de crédit. «Quand tu n'as plus d'argent, tu utilises ta carte de crédit et à un moment donné tu n’as plus d'argent pour la payer», constate-t-elle.


En plus de la hausse du coût du panier d'épicerie, le coût de la vie n'en finit plus d'augmenter, ce qui place plusieurs personnes dans une situation précaire, ajoute-t-elle. «Les revenus n'augmentent pas contrairement aux tarifs. Ce n'est pas juste le panier d'épicerie qui augmente, il y a les loyers, l'électricité. Les gens ont énormément de difficulté. Après avoir payé ton loyer et ton électricité, il n'en reste pas beaucoup pour manger, et en plus ça coûte plus cher. Les gens sont découragés, il n'y arrive plus malgré leur effort», termine-t-elle.  


Trucs pour économiser
-Faire l’inventaire de votre garde-manger, réfrigérateur et congélateur avant d’aller à l’épicerie
-Planifiez les repas de la semaine à partir des spéciaux
-Établir une liste d’achat précise
-Planifiez un montant à dépenser               
-Cuisinez vous-même plutôt que d’acheter tout fait
-Mangez avant d’aller faire l’épicerie
-Allez-y seule (pas d’enfant ni de conjoint !)
-Congelez pour éviter de perdre la nourriture
-Faites l’épicerie aux 15 jours
-Préparez des lunchs
-Évitez le plus possible les allées centrales
-Évitez le dépanneur
(Source: ACEF)